#18 JOHANA ” MaMa césarisée… avant, pendant et après ?

” Comprendre ce qu’il s’est passé. Se dire que c’est arrivé dans un contexte particulier et que ça ne veut pas dire que ça se reproduira lors d’une nouvelle grossesse. Se faire aider, en parler, oser dire que ça ne va pas, oser dire que mon bébé va bien, que je vais bien physiquement mais que mon coeur ne va pas bien… Ne pas attendre que le temps fasse les choses… Vous avez mis plusieurs mois à fabriquer ce bébé : est-ce que l’étape grossesse et naissance, ce ne serait pas qu’un trait d’union pour devenir la maman qu’on a envie d’être ? On a le choix même si c’est OK de mal vivre les choses… Mais après, on doit pouvoir avancer avec cette histoire-là…”

Johana est une maman martiniquaise de deux filles nées par césarienne (et actuellement enceinte). 

Dans cet épisode, Johana revient sur tout le cheminement qu’elle a eu depuis son premier accouchement par césarienne. Johana révèle toutes les croyances qu’elle avait lors de sa première grossesse, la culpabilité et le sentiment d’injustice qu’elle a éprouvé lors de ces deux accouchements par voie haute. D’autant, qu’elle était sage-femme et qu’elle sentait qu’elle devait se prouver à soi mais surtout aux Autres qu’elle était capable d’accoucher par voie basse…

Aujourd’hui, avec son cheminement, sa prise de hauteur et l’acceptation de ses accouchements et son histoire, Johana fait passer ce message fort que quelque soit la façon dont on donne la Vie, ce n’est pas l’accouchement qui conditionne la mère et la femme que l’on est

Sa mission de vie a ainsi été révélée par son expérience personnelle, son expérience professionnelle en Martinique et en Guyane. Elle est désormais accompagnante et coach périnatale

Johana nous livre également la raison pour laquelle elle a quitté (presque à du jour au lendemain) la Martinique pour la Guyane notamment au regard de la façon dont la société et le personnel hospitalier accompagnent les jeunes et futures mères…

A cet égard, elle revient sur le “mode avion” qui est enclenché lorsqu’on est enceinte et l’importance de transmettre une information en amont éclairée sur toutes les façons dont on peut accoucher. 

Une fois n’est pas coutume, en fin d’épisode, Johana nous livre une petite recette typique guyanaise servie en post-partum : la soupe créole !

L’épisode est également disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Un épisode puissant à écouter en boucle et à faire voyager ! La force des mots de Johana nous apporte une énergie nouvelle porteuse d’espoir pour toutes les MaMaS !

Je vous souhaite une très belle écoute les MaMaS !

Vous pourriez aussi aimer

De l’interruption à la révélation vers la transformation.

Vivre et non subir son accouchement.

L’I.M.G. est un non-choix.

Le Thérapeutique Bain Bébé.

Laisser un commentaire