De l’interruption à la révélation vers la transformation.

Aujourd’hui, l’épisode 52 sort avec Ophélie, une maman d’un petit garçon de deux ans.

Elle est doula et accompagne les femmes et les honore dans chaque pas-sage de leur Vie à travers la photographie, les soins et diverses cérémonies.

Ophélie Melchior

En début d’épisode Ophélie revient sur la décision qu’elle a dû prendre lorsqu’elle avait 15 ans“un âge où ne devrait pas prendre ce genre de décision”. Ophélie apprend qu’elle est enceinte pour la première à cet âge et décide naturellement de faire une I.V.G. Cette dernière aura un impact déterminant sur toute sa vie de femme et de mère puisqu’elle lui ouvrira plusieurs portes vers un cheminement profond sur la maternité a posteriori de ce pas-sage qu’elle a vécu majoritairement seule, même si soutenue et accompagnée par son petit ami de l’époque.

Ophélie revient sur ce moment où les professionnels de santé l’ont infantilisée, sans lui expliquer, l’accompagner dans ce qu’elle traversait. Mais aussi, sur cette honte d’en parler à sa propre mère : lui annoncer dans une même phrase maman “maman je ne suis plus vierge, je suis enceinte”.

De cette expérience marquante pour elle, en tant que femme, Ophélie a cheminé jusqu’à accueillir une nouvelle âme des années plus tard. Elle explique comment elle s’est purifiée, “nettoyée”, de cette histoire in utero pour accueillir la Vie à nouveau en ne se sentant plus “sale“, et sans culpabiliser. Cette étape est passée notamment par une phase de jeûne et d’abstinence sexuelle.

Ophélie vous parlera également de son souhait profond d’enfanter naturellement à domicile, en dehors d’un milieu hospitalier. Elle vous partage comment elle a dû s’adapter à sa naissance et celle de son fils, qui a pris un tournent différent de celui qu’elle envisageait. En effet, elle a accouché en plateau technique avec un déclenchement en raison de son dépassement de terme.

Ophélie met l’accent sur l’importance de traverser l’intensité de la douleur de l’accouchement, car l’enfantement en lui-même n’est rien qu’un moment instantané comparé à notre transformation en tant que mère qui nous suivra toute notre vie.

Enfin, elle vous livrera en toute authenticité son expérience en famille d’accueil au Mexique auprès d’une Muchahanotamment. Elle y a appris l’importance de la communauté de femmes, du lien entre les femmes. La richesse de cette transmission lui a ouvert la voie : “d’être au service des femmes”. Depuis lors, elle n’a jamais cessé d’œuvrer d’accompagner les femmes en leur rappelant toute cette puissance et ce pouvoir qu’elles ont en elles. Ophélie vous dévoile ainsi des rituels en ce sens qui permettent de révéler et réveiller cette puissance.

Cet épisode est extrêmement envoûtant, autant qu’Ophélie elle-même et ses photos d’ailleurs où elle met en lumière les femmes à travers des photos qui racontent une histoire, un témoignage…

POUR ÉCOUTER L’ÉPISODE AVEC OPHÉLIE :

L’épisode est disponible sur toutes les plateformes ainsi que sur Youtube.

Je vous souhaite les MaMaS un merveilleux voyage auprès d’Ophélie et une belle écoute !

Vous pourriez aussi aimer

Accompagner sa naissance avec le mouvement, le yoga Ashtanga et l’Ayurvéda.

J’ai connu plusieurs dépressions du post-partum.

Vivre et non subir son accouchement.

L’I.M.G. est un non-choix.

Laisser un commentaire