Accueillir sa naissance de mère dans son entièreté.

“La maternité fait appel à un village. Les parachutes c’est le village. Il faut pouvoir lui faire confiance et s’autoriser à s’appuyer sur ce village”.

Almelmaman réunionnaise d’un petit garçon, vient dans cet épisode vous parler de ses 3 grossesses : la première qu’elle a eu à la suite d’une stimulation ovarienne et qui s’est arrêtée à 5 mois de grossesse, après une I.M.G. à la suite d’un diagnostic déterminant une malformation congénitale, le Spina Bifida ; la seconde qui s’est arrêtée précocement lorsqu’ Almel était enceinte de deux mois, et la dernière menée à terme et qui lui a ouvert les portes de sa propre naissance en tant que mère…

En début d’épisode Almel revient sur l’annonce de la malformation congénitale de sa fille et comment elle a traversé ce pas-sage de Vie. Elle relate que malgré que la décision de l’I.M.G. ait été simple et évidente en soi, la traversée de l’I.M.G. dans son corps a été très intense… Almel revient sur cette posture difficile qu’elle a eu notamment pour avoir un accompagnement à la suite de cette épreuve. En raison du fait qu’elle est psychologue, elle a pu être accueillie par une ancienne collègue avec cette phrase : “ je te connais, tu es une femme forte, je sais que tu vas traverser ça”. Finalement, c’est un troisième professionnel, qu’elle ne connaissait pas et qu’elle a rencontré a posteriori de l’IMG qui l’accompagnera sans cette étiquette.

Cette étiquette de femme forte, Almel la voit comme suit : ” Mon sourire est ma meilleure armure et ma meilleure défense. Il peut être très contraignant parfois.”

Almel a également connu une interruption de grossesse précoce qu’elle a accueilli avec une projection différente même si le cumul avec l’I.M.G. était un certain poids à porter. Cette fois, Almel était très entourée de sa famille et amies pour l’accompagner dans cette nouvelle épreuve.

Et puis quelques mois après cette dernière perte, Almel est à nouveau enceinte. Elle décrit ce besoin de ne pas partager cette annonce. Elle aura cette volonté de garder cette grossesse dans son cocon et de se protéger des remarques des autres. Il lui aura fallu du temps pour qu’elle “croit” en cette grossesse, puisqu’elle avait des angoisses expliquées par ses précédents. Elle revient sur cette rencontre avec son fils, où elle s’est sentie puissante et où elle avait comme souhait premier qu’on l’accepte dans son entièreté, avec son histoire, ses choix, ses envies, ses besoins. Elle voulait être actrice de sa naissance, et ça l’a été. S’en est suivi un post-partum à 3 dans un cocon, choyés par la famille et amie au besoin comme le veut la coutume à LA RÉUNION.

Cet épisode est émouvant, doux, solaire, et vous enivrera de la beauté d’âme d’Almel…

POUR ÉCOUTER L’ÉPISODE AVEC ALMEL :

L’épisode est disponible sur toutes les plateformes d’écoute ainsi que sur YouTube !

Je vous souhaite une belle écoute les MaMaS !

Vous pourriez aussi aimer

Accueillir ses jumeaux sereinement.

Mon I.V.G m’a donnée la force de cheminer en conscience…

UGO, NOTRE bébé lumière.

Un accouchement à la maison, express & surprise.

Laisser un commentaire